cave à vin à domicile

Aménager une cave à vin à la maison n’est pas si sorcier que ça. Tout ce qu’il faut, c’est une bonne planification, du temps et des matériaux de qualité.

Envie d’aménager votre propre cave à vin ? Dans cet article, nous vous indiquons les 5 étapes clés pour construire une cave à vin à domicile.

L’emplacement de la cave à vin

Une cave à vin doit être préférablement placée dans l’endroit le plus frais et le plus humide de votre maison. Idéalement, cet endroit est quelque part dans le sous-sol. Plus vous êtes proche de 12-14 °C et de 55-75 % d’humidité, plus votre vin se conservera bien. Choisir le bon climatiseur de cave à vin est donc essentiel. On reviendra sur ce point après le paragraphe suivant.

La lumière de la cave à vin

Un excès de lumière, de soleil et de rayons UV peut entraîner un vieillissement prématuré des vins. Il est donc essentiel que le vin soit à l’abri d’une telle lumière.

Pour atténuer ces effets, optez pour un éclairage utilisant une lumière DEL. La lumière DEL est parfaite dans les caves à vin à domicile, car elle fournit suffisamment de luminosité sans dégager de chaleur. Elle est aussi une bonne façon de rendre votre maison plus écoénergétique.

Le climatiseur de la cave à vin

Quelle que soit la taille de votre cave à vin à domicile, vous aurez besoin d’un climatiseur de cave à vin. Ce climatiseur deviendra le cœur battant de votre espace de stockage à température contrôlée.

Avez-vous déjà remarqué que les caves à vin sont toujours froides et leur température est toujours constance ? Ces 2 éléments sont d’ailleurs la clé du succès en termes de cave à vin à domicile. Il existe un certain nombre de facteurs qui vous aideront à déterminer le meilleur climatiseur de cave à vin pour votre espace, dont la taille de votre cave à vin en pieds cubes (longueur x largeur x hauteur).

Les revêtements de murs et de sol de la cave à vin

Après avoir installé les montants, le pare-vapeur, l’isolation, les prises électriques et avoir calfeutré vos fenêtres, l’étape suivante consiste à recouvrir les murs et le sol. Vous devrez utiliser des matériaux résistants aux conditions d’humidité élevée qui règneront dans votre cave. Sur la base de ce critère, le choix le plus courant pour les revêtements des murs et des plafonds est le placoplâtre résistant à l’eau. Ce matériel se vend en panneaux et est facile à installer.

Comme vos autres matériaux, le revêtement de sol de votre cave à vin doit résister à l’humidité. Vous pouvez utiliser un sol en béton nu, à condition de sceller le béton. Si vous préférez une option plus esthétique, il est courant d’utiliser des carreaux de porcelaine ou de céramique, du liège ou du bois franc.

Les touches finales de la cave à vin

Une fois que vous avez complété les étapes ci-dessus, vous êtes maintenant prêt à apporter les touches finales. Ces touches finales peuvent inclure le mobilier et les supports à vin.

Comment choisir vos supports à vin ? Les supports à vin doivent être élégants et utilitaires. Ils doivent être choisis en fonction de vos préférences personnelles ou en accord avec votre collection de vin. Les supports à vin en bois restent le meilleur choix pour le vieillissement du vin.

Aménager une cave à vin à domicile, oui, c’est possible !

En suivant ces 5 étapes, vous réussirez à aménager votre propre cave à vin à domicile. Ensuite, il ne vous restera plus qu’à vous ouvrir une bonne bouteille, et à vous épater devant votre travail bien fait.

Bon aménagement et… bonne dégustation de vin !