films-gangsters

Le film de gangsters est un sous-genre du film policier où le criminel joue le premier rôle. Il puise son inspiration dans le crime organisé des années 1920 aux États Unis dans un contexte historique généralement entouré par la prohibition et la grande dépression. Après une période creuse à partir de 1940, les films de gangsters retrouvent de leur superbe avec Martin Scorsese et Francis Ford Coppola à partir de 1970. Voici cinq films de gangsters à voir au moins une fois dans sa vie.

5.) Casino (1995)

 

 

L’histoire s’inspire d’un ouvrage de Nicholas Pileggi, qui cosignera d’ailleurs le scénario avec Martin Scorsese en 1995. Robert de Niro, Joe Pesci et Sharon Stone nous plongent pendant 3 heures dans l’univers de Las Vegas et de ses innombrables casinos. Ace (Robert De Niro) est envoyé par la mafia de Chicago pour gérer le casino de Tangiers. Il devient le grand requin de la ville au côté de son ami d’enfance Nicky Santoro (Joe Pesci). Mais face à une ascension sans limite, la roue finit toujours par tourner… Jeu, argent, hasard, meurtre, amitié, confiance et mensonge sont au programme de la dernière collaboration jusqu’à ce jour entre Martin Scorsese et Robert De Niro.

Le petit plus à savoir : Comme à son habitude, Martin Scorsese filme chaque petite idée ou propos entendu. Véritable virtuose du cinéma, il signe une nouvelle performance dans sa longue liste des films de gangsters.

4.) Scarface (1983)

 

 

Brian De Palma fait un remake actualisé du Scarface de Howard Hawks de 1932. Tony Montana est désormais joué par le génialissime Al Pacino. Son charisme inspiré par sa gestuelle et son interprétation fait de lui une figure emblématique des plus grands gangsters jamais vus à la télévision. Le récit raconte comment une crapule cubaine émigré à Miami va devenir l’un des plus grands trafiquants de drogue dont la chute sera tout aussi brutale. La bande son est également exceptionnelle puisqu’elle nous plonge parfaitement dans l’ambiance des années 1980.

Le petit plus à savoir : Le film avait été plutôt mal reçu par la critique à l’origine. Décrit comme un film noir par ses scènes violentes et le langage virulent un peu trop appuyé. Il avait aussi été décrié par la population cubaine qui s’est senti entièrement visée et dépeinte comme une population de gangsters.

3.) Les Affranchis (1990)

 

 

Sur la troisième marche du podium on retrouve à nouveau le quatuor du futur succès Casino qui sortira cinq ans plus tard : Scorsese-Pileggi à la rédaction et Pesci-De Niro sur scène. Le film est nommé six fois aux Oscars dont meilleur film et meilleur réalisateur alors que Joe Pesci recevra l’Oscar du meilleur second rôle. Le film tire bien son nom dans cet univers où l’argent coule à flot et permet tous les excès. Une nouvelle performance gangstereusement grande pour Scorsese dont la recette tient à un scénario accrocheur, des interprétations colériques de haute volée (De Niro et Pesci) et une bande son dantesque sur du Clapton et des classiques dont Mick Jagger & Co ont le secret.

Le petit plus à savoir : Le coup de génie du film tient peut être à ce que De Niro avait rencontré le vrai Henry Hill, interprété par Ray Liotta. Ce dernier s’était même référé à des enregistrements du FBI pour son interprétation du gangster.

2.) Il était une fois en Amérique (1984)

 

 

Et pour la troisième fois de ce classement on retrouve Robert De Niro, au côté cette fois de James Woods et Elizabeth McGroven. Le film signé Sergio Leone est adapté du roman « The Hoods » de Harry Grey sorti 32 ans plus tôt. Ce film raconte, de la prohibition jusqu’aux 60’s, quarante ans de criminalité exacerbé du gangster David Aaronson, alias « Noodles » et de sa bande. Du ghetto juif jusqu’au sommet du crime organisé de New York, le film est l’occasion de découvrir l’avènement du gangstérisme. Le film est la dernière œuvre de Sergio Leone. Elle restera bien évidemment dans les annales des films de gangsters. La bande son est également l’une des plus connue dans le cinéma mondial.

Le petit plus à savoir : Sergio Leone signe le troisième volet d’une saga tournée sur plusieurs périodes clés de l’histoire américaine. Il était une fois dans l’Ouest s’était concentré sur la conquête de l’Ouest alors qu’il était une fois la révolution revenait sur la révolution mexicaine.

Film de gangsters numéro 1 : Le Parrain (1972)

 

 

En tête du classement on retrouve l’emblématique Marlon Brando au côté de la future star Al Pacino. Le film est réalisé par Francis Ford Coppola et raconte l’ascension de Michael Corleone (Al Pacino) au sein de la famille Corleone dominée par le patriarche Vito Corleone (Marlon Brando). Le film est souvent considéré comme l’un des meilleurs films de tous les temps et un des plus influents notamment au sein des films de gangsters. Le destin de cette famille aux origines italiennes est intimement lié à l’histoire américaine du XXème siècle. Ce monument du cinéma aura même le droit à une double suite puisque le Parrain 2 sortira en 1974 et le Parrain 3 en 1990.

Le petit plus à savoir : La mise en chantier du film a entrainé de nombreuses protestations par la ligue italo-américaine des droits civils et par de nombreuses personnalités politiques. Des tentatives d’intimidation et des menaces de bombes sont mêmes devenues courantes.

Évidemment le top aurait pu intégrer d’autres grands films de gangsters comme l’Impasse (1993), Reservoir Dogs (1992) ou encore plus récemment American Gangster (2007) mais l’objectif était de faire une sélection de cinq grands classiques à voir absolument pour prendre gout à ce genre bien particulier.

Cet article vous a plu ? Retrouvez également des articles sur le top 10 des films de tueurs en série, les oiseaux : Hitchcock au sommet de son art et la critique sur la télésérie britannique Broadchurch.