shutterstock_154750943 (1)

 

La figure du tueur en série est devenue avec le temps un personnage mythique de l’imaginaire des sociétés occidentales. Ces monstres modernes nous fascinent, que ce soit par désir de comprendre la psychologie qui les anime ou encore par simple curiosité macabre. Voici 10 longs métrages mettant en scène des tueurs en série qui ont terrorisé qui ont marqué à jamais l’imaginaire des cinéphiles.

10) Natural Born Killer (1994)

Réalisé par Oliver Stone et scénarisé par Quentin Tarantino, le film qui occupe la dixième place de notre palmarès a choqué les auditoires à sa sortie sur les grands écrans. Violent à souhait, le film dépeint les escapades meurtrières du couple formé de Mickey et Mallory Knox. Dérangés et sadiques, les deux amants sèment la terreur tout en bénéficiant d’une couverture médiatique considérable de la part des médias. Véritable satire de l’obsession des Américains pour les tueurs en série, le film marquera davantage les esprits pour la violence de ses images que pour son scénario parfois maladroit.

9) Saw (2004)

Élevé au rang de film culte des années 2000, le premier film du réalisateur James Wan a connu un succès phénoménal dès sa sortie en salle. Mettant en vedette un tueur sadique qui s’amuse à placer ses victimes devant des dilemmes impossibles, le film fût accueilli comme une bouffée de fraicheur dans le monde alors homogène et monotone du film d’épouvante. Victime de son succès, le film eu droit à plus de sept volets additionnels, pour la plupart médiocres, qui finirent par diluer la réputation du film original.

8) Manhunter (1986)

Première apparition d’Hannibal Lecter dans l’univers cinématographique, le film adapte pour la première fois le roman à succès Red Dragon de Thomas Harris. Tiré de la retraite par un tueur sadique se surnommant «la fée des dents», le profileur Will Graham reprend du service. Sous pression devant la couverture médiatique et la panique sociale, Graham se tournera vers un psychopathe notoire, le docteur Hannibal Lektor (non, ce n’est pas une faute) pour l’assister dans son enquête. Loin de l’interprétation désormais légendaire de Anthony Hopkins, cette mouture du cannibale sadique est beaucoup moins marquante. Le film demeure toutefois, pris individuellement, assez réussi.

7) Red Dragon (2002)

Deuxième adaptation du roman de Thomas Harris, le film met cette fois-ci en scène l’Hannibal Lecter de Anthony Hopkins. Donnant un rôle plus important au cannibale machiavélique, le film se distancera davantage du roman que la première adaptation de 1986. Plaisir coupable pour les amateurs du personnage mythique. Le film demeure cependant le moins réussi de la trilogie.

6) M. Brooks (2007)

Surpris en flagrant délit par un fétichiste macabre pendant qu’il assassine un couple, un homme d’affaires respecté qui cache un alter ego meurtrier est contraint de prendre le voyeur sous son aile et de lui montrer comment tuer sans se faire prendre.  Parallèlement, une détective qui connait une période mouvementée doit jongler avec une vie personnelle difficile et une nouvelle enquête des plus complexes.

5) Hannibal (2001)

Glorieux retour du cannibale au grand écran après une absence de 11 ans, le film connait un succès phénoménal autant auprès des néophytes que des amateurs du premier film de la saga. Évadé de prison, le docteur Lecter entreprend de régler certains vieux comptes tout en tentant de reprendre contact avec Clarice Starling, qui est tenue responsable de son évasion plus de 10 ans plus tôt. Plaçant cette fois-ci Hannibal au centre de l’action, le film explore plus profondément la relation trouble qui unit le psychopathe à l’agente spéciale Starling.

4) Zodiac (2007)

Racontant les années de terreur semée par le tueur du zodiaque dans le San Francisco des années 70, ce film du réalisateur David Fincher réussit à captiver son auditoire tout en recréant de manière admirable le climat de peur qui a secoué la ville californienne. Pouvant compter sur des performances solides de Jake Gyllenhaal, Mark Ruffalo et Robert Downey Jr., le film demeure l’un des films les plus réalistes réalisés sur le phénomène des tueurs en série. Un chef d’œuvre qui ne compte pas sur la violence pour raconter son histoire.

3) American Psycho (2000)

Véritable patate chaude pour les studios hollywoodiens, l’adaptation du roman culte de Brett Easton Ellis est reportée plusieurs fois avant de voir le jour à l’aube du nouveau millénaire. Racontant les mésaventures d’un tueur en série mégalomane et utilisant la plupart du temps  le ton humoristique pour raconter son histoire, la réalisatrice Mary Harron livra un des films les plus controversés de l’histoire du septième art. Soulignons au passage l’excellente performance de Christian Bale dans le rôle-titre de Patrick Bates.

2) Se7en (1995)

Réalisé par David Fincher, le film raconte l’histoire d’un duo improbable composé d’un vieux policier morne et d’un jeune détective dynamique qui sont amenés à travailler sur le cas d’un tueur en série sadique qui se base sur les sept péchés capitaux pour commettre ses meurtres. C’est avec horreur que les deux équipiers découvriront les mises en scène du tueur en série et la finale de ce chef d’œuvre vous hantera très longtemps.

1)    Silence of the Lambs (1990)

Véritable film culte, le long métrage raconte l’histoire d’une jeune agente spéciale du FBI qui fait appel aux conseils d’un maniaque cannibale pour traquer Buffalo Bill, un tueur en série qui conserve la peau de ses victimes afin de se constituer un cocon.  Entre un scénario rempli de rebondissements et des scènes intenses à souhait, la performance désormais légendaire d’Anthony Hopkins dans le rôle d’Hannibal Lecter crève littéralement l’écran.

Fan d’histoires morbides ? Visitez notre section nouvelles pour des courtes histoires à ne pas lire seul !