survivre-à la-faillite

Il se peut que dans votre vie, vous soyez acculé au pied du mur et que vous deviez déclarer faillite. Bien qu’ayant plusieurs conséquences fâcheuses, cet état de fait ne signifie pas la fin de votre vie de consommateur ou de débiteur. Mais pour survivre à la faillite, et pour ne plus jamais en refaire une, il faut avoir un bon soutien familial et procéder à quelques étapes autant de réflexion que de rétablissement financier. Voici 5 conseils qui vous permettent de survivre à cette étape difficile de la vie, et en ressortir grandi.

Ne vous morfondez pas sur votre sort

La faillite peut être considérée comme un échec financier ou personnel par certaines personnes. Malgré qu’il ne s’agisse pas d’une situation particulièrement réjouissante, il ne faut pas qu’elle vous paralyse. Il peut y avoir de multiples raisons pour lesquelles vous n’avez pu rembourser vos dettes : maladie, divorce, mauvaise gestion de vos comptes en banque, licenciement et incapacité à réussir un entretien d’embauche, etc. La faillite n’est pas un échec en soi ; c’est plutôt la façon dont on s’en relève qui importe. S’apitoyer sur son sort ou tomber dans un certain cercle vicieux de déprime vous conduira inévitablement vers le néant et l’échec personnel. Garder la tête haute et reprendre le contrôle de sa vie et de sa situation financière : voilà comment en ressortir la tête haute.

Comprenez vos erreurs

Inévitablement, une situation de faillite doit vous amener à reconsidérer votre façon d’effectuer la gestion de votre argent. Vous devez vous poser plusieurs questions afin de comprendre et d’assimiler les gestes qui vous ont conduit jusque-là. Tout cela dans l’objectif de ne plus les refaire.

Réfléchissez sur les conséquences

Bien que la faillite vous permette de rebâtir à 0 votre dossier de crédit et efface la plupart de vos dettes, elle possède de nombreuses conséquences qui touchent votre famille. En effet, une situation de faillite peut affecter votre conjoint de nombreuses façons. Réfléchir sur les conséquences autant financières que psychologiques vous permettra d’en venir à la conclusion qu’il s’agit d’un état de fait que vous ne voulez plus jamais revivre. Avec votre analyse de vos erreurs et cette réalisation, vous aurez tous les outils mentaux afin de ne plus jamais revivre cette expérience.

Construisez à nouveau votre dossier de crédit

Lorsque votre réflexion est faite, il vous faudra rebâtir votre dossier de crédit afin de vous permettre d’avoir accès à toutes les options de financement. Pour ce faire, tentez d’acquérir une carte de crédit de 500$ auprès d’une institution financière en faisant un versement de garanti pour démontrer votre réhabilitation. Vous pouvez également contracter un prêt et conserver ce montant dans un dépôt à terme.

Ne vous fiez surtout pas aux entreprises qui disent pouvoir rétablir votre cote de crédit en quelques mois. En effet, les résultats ne seront pas toujours au rendez-vous et la seule garantie que vous aurez c’est de leur verser des frais près de 300%

Demandez de l’aide

Pour compléter votre démarche et connaître les options qui s’offrent à vous, rencontrer un professionnel qui saura vous épauler lors de cette épreuve. Il pourra vous orienter vers des services qui vous permettront de retrouver en quelques années un pointage de crédit adéquat.

 

En conclusion, considérez la faillite comme une opportunité en or pour revoir certains de vos comportements et de vos habitudes.  Ne perdez jamais espoir et entourez-vous des gens que vous aimez. Vous vous en sortirez.