michel-bussi-auteur-polar

Professeur de géographie originaire de Rouen, Michel Bussi s’est imposé en quelques années comme une figure du roman policier à la française, avec une approche plus psychologique que des enquêtes classiques. Il a publié en mai dernier son onzième roman aux éditions Presses de la Cité.

Michel Bussi, un nouveau regard sur le polar

Maître du suspense, Michel Bussi est aujourd’hui le 3e auteur le plus vendu en France, d’après le classement GFK / Le Figaro. Il était pourtant un inconnu il y a quelques années, qui a décidé à l’aube de la quarantaine de réaliser son rêve de devenir écrivain. Il a ainsi pris sa plume pour combiner ses deux amours : la littérature et la géographie.

Tous ses romans sont profondément ancrés dans un décor qui devient un personnage à part entière tant il influence l’action : l’île de la Réunion, Paris, Giverny et l’influence de Monet… Ces éléments qui sont un détail dans d’autres romans policiers sont très travaillés chez Bussi, au même titre que la psychologie et l’historique des personnages.

C’est ainsi qu’il travaille un suspense qui fascine chaque année des millions de lecteurs qui attendent avec impatience sa prochaine nouveauté ! L’auteur plaît aussi en tant que personne, car il semble le premier surpris de son succès, dont il profite pour s’amuser et publier ce qui lui plaît, s’affirmant lui-même comme un auteur populaire, sans aucune condescendance.

Revue littéraire : Le Temps est assassin de Michel Bussi

Selon les experts de cet auteur, j’ai fait un mauvais choix parmi son impressionnante bibliographie mais j’ai récemment fait la lecture de son dernier roman, paru en mai 2016 aux éditions Presses de la Cité : Le Temps est assassin.

J’ai été séduite par la couverture qui donne très vite le ton : on a mélangé roman policier et roman de l’été. Tant mieux, j’aime les deux ! Ma première impression a été la bonne car ce roman pourrait très facilement donner lieu à un beau film de l’été, mêlant suspense, vacances torrides et histoires de famille.

L’histoire tourne autour de Clothilde, qui a perdu ses parents et son frère dans un tragique accident de voiture 27 ans plus tôt sur une route corse. Elle décide d’y retourner avec son mari et sa famille et se fait rapidement surprendre par tous ses souvenirs enfouis, et surtout par une lettre signée de sa mère, qui serait donc vivante ?

Si l’intrigue est parfois un peu trop grosse pour être vraie, le suspense est réel et j’ai été complètement absorbée par le livre pendant toute ma lecture (et surtout dans la deuxième partie du livre où tout s’accélère). Chaque piste est soulevée, puis résolue et on sent que l’intrigue a été savamment travaillée pour ne rien laisser au hasard, peut-être même trop pour certains lecteurs.

Tout le monde se mettra en revanche d’accord sur le talent de Michel Bussi pour décrire la Corse dont il est originaire, qui participe à la poésie de ce livre et bien sûr à l’action tant les décors maritimes et montagneux sont imbriqués dans l’action. Un très beau cocktail pour un roman à lire sur la plage ou dans le métro !

Conclusion

Les romans policiers de Michel Bussi sont assez variés pour que tout le monde y trouve son compte et découvre un auteur plein de surprises ! Vivement son prochain roman, je ne manquerais pas de vous en faire une revue littéraire.