legalisation-canadienne-cannabis

La consommation de cannabis illégale est un sujet qui pose problème aux gouvernements de nombreux pays et beaucoup refusent encore d’en légaliser la consommation. Le Canada a récemment choisi de mettre en place la légalisation de cette drogue, sous certaines conditions. Ainsi, les Canadiens peuvent désormais acheter, consommer et même cultiver du cannabis en respectant les lois établies par le gouvernement fédéral et par la province dans laquelle ils se trouvent.

On peut donc consommer du cannabis au Canada, mais pas n’importe comment. Que dit la loi sur le cannabis et quelles limites impose-t-elle?

Le cannabis légal sous condition

La grande nouveauté de la légalisation du cannabis au Canada est d’en permettre la consommation de manière récréative. En effet, l’usage médical du cannabis était déjà légal au Canada depuis le début des années 2000. Il est maintenant possible de consommer du cannabis en toute légalité, au même titre que le tabac. Attention toutefois à bien respecter les règlementations encadrant les lieux et les circonstances dans lesquels la consommation est légale. Le cannabis étant avant tout une drogue, certaines activités sont proscrites après en avoir fait la consommation. Par exemple, si un consommateur décide d’utiliser son véhicule après avoir consommé, il s’expose à des sanctions pour conduite sous l’influence du cannabis qui peuvent être très lourdes.

La légalisation de cette drogue a également pour but de freiner le marché noir et d’encadrer la vente. Désormais, les consommateurs peuvent se procurer du cannabis de manière légale, dans les points de vente autorisés. Les produits qui y sont vendus sont soumis à des règlementations strictes, notamment en ce qui concerne le taux de THC. La vente de cannabis hors de ce contexte reste strictement illégale.

De plus, il est formellement interdit d’amener du cannabis avec soi lors d’un voyage, qu’il soit destiné à un usage médical ou récréatif.

Des lois pour chaque province

Si la législation du cannabis au Canada relève du gouvernement fédéral, chaque province et territoire possède ses propres règles en matière de consommation du cannabis. Ces règles concernent, entre autres, l’âge minimum légal de consommation, les lieux de vente, les endroits où la consommation est permise et la quantité de cannabis qu’une personne peut posséder. Par exemple, l’âge légal pour consommer du cannabis au Québec est 18ans, tandis qu’il faut avoir au moins 19ans en Ontario.

D’ailleurs, il faut savoir que le Québec est une des provinces les plus restrictives en ce qui concerne les endroits où la consommation de cannabis est permise. En effet, en plus des lieux où il est déjà interdit de fumer du tabac, l’interdiction de consommer concerne les terrains des établissements de santé et de services sociaux, les terrains des établissements collégiaux et universitaires, les pistes cyclables et les aires d’attente de transport en commun. Il faut donc bien se renseigner sur le lieu où vous vous trouvez avant d’allumer votre joint.

Le cannabis : une drogue avant tout

Lorsque l’on consomme du cannabis, il est essentiel de bien en connaître les effets sur la santé. En effet, la légalisation de cette substance ne signifie pas qu’elle peut être consommée n’importe comment. De fait, la consommation de cannabis avant l’âge de 25 ans peut nuire au développement du cerveau et affecter votre productivité. Le cannabis peut aussi mettre à risque des personnes vulnérables aux maladies mentales, à cause d’antécédents familiaux par exemple.

Des réglementations de la sécurité routière, à celles qui concernent la culture de cannabis, la légalisation a apporté son lot de nouveautés dans la vie des Canadiens. Afin de bien consommer, il est donc important de connaître à la fois le produit que l’on a entre les mains et les lois qui s’y appliquent.