calfeutrage fenêtre

Deux nécessités : la planification et la préparation

Une maison écoénergétique permet d’économiser sur les factures de services publics et de maintenir la température interne de la maison ou de l’appartement à un niveau constant. Un calfeutrage adéquat des fenêtres est la première étape pour colmater les fuites d’air et empêcher l’humidité d’entrer. Planification et préparation pour calfeutrer les fenêtres avec les conseils de Calfeutrage Élite.

Inspectez la maison.

  • Combien de fenêtres doivent être calfeutrées ?
  • Y a-t-il des dommages aux encadrements qui empêchant une bonne étanchéité ?

Préparez-vous minutieusement et gérez bien votre temps. Vous devez avoir une idée précise de la durée de ce projet.

Calfeutrer les fenêtres

Identifiez le matériel dont vous avez besoin avant de vous rendre au magasin de bricolage.

Il vous faudra un pistolet à calfeutrer (outil qui pousse le scellant hors de son tube) et des matériaux pour réparer vos cadres de fenêtre s’ils sont endommagés. Cependant, la décision la plus importante que vous devez prendre en ce qui concerne les matériaux dépend du type de calfeutrage que vous choisissez.

Le calfeutrage au latex acrylique

Le calfeutrage au latex acrylique ne réagit pas aux changements de température, c’est-à-dire qu’il ne fléchira pas ou ne se dilatera pas en adhérant aux matériaux collés. Il n’est pas très durable dans les environnements humides.

Le calfeutrage au latex peut être peint, mais dans la plupart des endroits, il ne convient pas vraiment pour les cadres de fenêtres.

Le latex siliconé

Les produits de calfeutrage en latex siliconé ont de meilleures propriétés adhésives que l’acrylique.

Les marques de la meilleure qualité sont également utilisées comme scellant dans les salles de bains en raison de leur résistance à l’humidité. Comme le calfeutrage en latex acrylique, les produits en latex siliconés peuvent être recouverts de peinture.

Scellant en silicone

Le calfeutrage au silicone (différent du latex siliconé) est considéré comme l’un des calfeutrages les plus tenaces. Il est utilisé comme produit d’étanchéité dans une grande variété d’endroits, et est particulièrement réputé pour sa résistance à l’eau. Cependant, il n’est pas idéal pour le bois.

Le polyuréthane

Les produits de calfeutrage en polyuréthane garantissent une imperméabilité de haute qualité et sont particulièrement efficaces pour sceller ensemble des surfaces de différents types (comme le métal, le bois et le verre). Ce matériau ne résiste pas aux rayons ultraviolets et risque se décomposer au soleil. Il est aussi l’une des variétés les plus chères, détail pertinent si vous comptez calfeutrer un grand nombre de fenêtres.

Calfeutrer les fenêtres

Surveillez le temps qu’il fait. Ce genre de projet exige les bonnes conditions météorologiques.

Le calfeutrage extérieur doit être appliqué lorsque la température est d’au moins 45 °F (7 °C) et il est également préférable que le taux d’humidité soit bas. Le calfeutrage peut prendre 24 heures ou plus à sécher et les variations de température sauvage ou les tempêtes de pluie peuvent ruiner une dure journée de travail.

  1. Commencer par un point de départ pratique. Choisir une fenêtre accessible en toute sécurité au rez-de-chaussée, puis passer aux niveaux supérieurs où vous devrez peut-être grimper une échelle.
  2. Enlever tout vieux calfeutrage autour des cadres de fenêtre. Vous obtiendrez la meilleure étanchéité possible en créant deux surfaces propres pour que le nouveau calfeutrage se fixe lui-même. Après avoir enlevé les plus gros morceaux, utiliser un couteau à mastic pour enlever tous les morceaux restants du matériau.
  3. Préparer la surface des fenêtres. Réparer le bois pourri ou les dommages sur ou autour de la fenêtre avant d’appliquer le calfeutrage. Enlever la saleté, les débris et la vieille peinture qui pourraient nuire à l’adhérence. Laver la zone, mais s’assurer qu’elle est sèche avant d’appliquer le calfeutrage.
  4. Placer le tube dans le pistolet à calfeutrer. Tirer la tige crantée vers l’arrière. Placer l’extrémité du tube dans l’étrier. Tourner la tige de façon à ce que le mécanisme d’encoche s’enclenche. Presser la poignée juste assez pour déplacer le gobelet plongeur fermement contre l’extrémité du tube, à l’intérieur du cylindre.
  5. Couper l’extrémité du tube à un angle de 45 degrés à environ 1⁄ pouce (0,6 cm) derrière pointe. Utiliser un clou fin pour briser le sceau à l’intérieur de la pointe.
  6. Appuyer fermement la pointe contre un coin de la fenêtre et appliquer le calfeutrage au coin suivant en un cordon continu, juste assez épais pour combler l’espace. Appuyer sur le mécanisme de déverrouillage pour arrêter l’écoulement du calfeutrage. Continuer sur les 4 côtés.
  7. Utiliser un objet pour lisser le scellant et enlever l’excès de calfeutrage. Ce processus est appelé « outillage ». Certaines personnes utilisent un bâtonnet de sucettes glacées ou un chiffon sur leur doigt (d’autres peuvent se servir d’un bâtonnet ou d’un chiffon).

L’ensemble de ces étapes en images sur cet article.